Rechercher
  • byelvirec

Création d'une terrasse végétalisée

Mis à jour : 29 déc. 2020


Le contexte :

Un jeune couple de trentenaire m’a contacté pour repenser entièrement l’organisation de cette grande maison. C’est aujourd’hui la terrasse que je souhaite vous présenter.


L’ancien propriétaire avait bricolé une terrasse provisoire entre le bâti existant en briques et une petite cabane à outils en bois. Cette cabane n’était pas accessible directement par la maison et il fallait passer par la terrasse pour y accéder. Les différences de niveaux entre la maison existante, la cabane et le jardin rendaient la circulation entre les espaces très délicate.

Les propriétaires souhaitaient créer un atelier de bricolage accessible directement depuis la maison et en lien avec le jardin comme avec la futur terrasse.


Le projet :

Les différences de niveaux entre les chacun des éléments était un véritable casse tête. Il fallait trouver un moyen pour donner une cohérence d’ensemble et simplifier les circulations.

Très vite, la terrasse s’est imposée comme un élément de liaison entre tous ces espaces : les deux niveaux de maison, l’atelier, et le jardin.


Après démolition des éléments existants, nous avons créé une circulation le long de la façade permettant d’accéder au futur atelier. Quelques marches dans cette circulation permettent d’atteindre l’atelier, alors de plein pieds avec le jardin.

Depuis la terrasse, la verrière laisse apercevoir la façade existant en brique, rappelant l’histoire de la maison. La porte fenêtre assure un accès direct au bar de la cuisine, servant de passe plat en été.


Légèrement en contre bas avec la terrasse, l’atelier profite également d’une grande verrière assurant un éclairage naturel généreux et une continuité visuelle avec l’extérieur. Un grand plan de travail est installé sous la verrière. D’après les clients, il n’est pas rare que les rebords des verrières servent également d’assise d’appoint sur la terrasse !


La différence de niveau importante entre la terrasse et le jardin pouvait rendre l’usage de la terrasse dangereuse. Souhaitant à tout prix éviter de mettre un garde corps, j’ai alors proposé la solution du bac planté afin de sécuriser l’extrémité de la terrasse.

Pour rendre la transition plus délicate, j’ai également dessiné un large banc en béton brut, permettant alors de s’assoir avec une vue sur le jardin.

Nous avons fait appel à un paysagiste pour nous aider dans le choix des essences qui constituent ce massif. C’est ainsi que graminées, fleurs et herbes aromatiques cohabitent harmonieusement.


Le choix des matériaux ne s’est pas fait au hasard, il était pour moi essentiel de composer avec les éléments existants de cette maison pleine de charme, et de les valoriser. L’extension créée est en enduit blanc afin de se différencier de la façade en brique existante. L’ensemble des menuiseries extérieurs du RDC ont étés changées et sont en aluminium gris anthracite pour donner une unité entre l’existant et le neuf. La terrasse est en lame bois naturel, l’ensemble bac planté, banc et escalier sont en béton brut. Enfin, suite aux travaux, nous avons également replanté l’ensemble de la pelouse pour un résultat optimal.

Pensée comme un noeud de liaison entre les différentes fonctions de la maison et du jardin, cette terrasse est aujourd’hui un véritable lieu de vie ou chaque zone trouve sa fonction : repas, bricolage, jeux, détente, apéro entre amis…





#terrasse #bois #jardin #terrassevegetalisée

55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout